Apple Glass : date de sortie, prix, fiche technique, tout savoir

Apple travaille sur des lunettes connectées désignées à ce stade par leur nom informel « Apple Glass ». L’accessoire semble l’aboutissement d’une offensive soutenue d’Apple dans la réalité virtuelle et augmentée. Voici toutes les informations disponibles concernant ce produit dont le développement a été mis en pause.

Apple Glass

On le sait, Apple excelle lorsqu’il s’agit de transformer les technologies prometteuses des concurrents en des innovations abouties qui font de vrais cartons en matière de ventes. C’était le cas des smartphones, dont le décollage était poussif avant l’arrivée de l’iPhone, ou des baladeurs audio MP3 avant l’arrivée de l’iPod, entre autres exemples.

Apple Glass

À ce stade, la grande majorité des médias désigne les futures lunettes connectées d’Apple par le terme Apple Glass. Ce calque du nom Google Glass permet d’identifier plus immédiatement le produit en l’absence de nom officiel. Il semble d’ailleurs être repris en interne par les employés Apple.

Rien n’indique cependant que ces lunettes s’appelleront effectivement comme cela lors de leur lancement. L’histoire de l’Apple Watch par exemple (évoquée sous le nom d’iWatch), montre que les noms de produits sont difficiles à anticiper avant leur sortie. Surtout qu’en plus de l’effet de surprise, les constructeurs doivent composer avec des considérations légales (notamment s’assurer que le nom peut effectivement devenir une marque déposée).

⚙️QUELLE SERA LA FICHE TECHNIQUE DES APPLE GLASS ?

apple glasses

Il se murmure que les Apple Glass disposent d’un scanner LiDAR servant à mesurer précisément les distances. Pour l’heure, il serait serait situé sur le coin droit de la monture. Pour des raisons techniques, aucune version avec des verres de soleil ne serait proposée, le système d’affichage retenu par Apple fonctionnant mal avec ce type de verres. Un nouveau système de QR Codes propriétaires permettrait, en outre, d’entrer facilement dans des expériences en réalité virtuelle ou augmentée.

Enfin, la mystérieuse technologie d’écrans employée par Apple ressemblerait à la technologie True Tone, et permettrait de moduler l’opacité et la couleur des verres en fonction de la luminosité ambiante. Ces verres seraient suffisamment sophistiqués pour pouvoir changer de couleur et d’opacité localement, par exemple derrière un menu si nécessaire.

Certains brevets décrivent même une méthode pour corriger dynamiquement les problèmes de vision sans passer chez l’opticien. Une chose est certaine, selon le rapport le plus sérieux à ce stade, les Apple Glass se distingueront par leur légèreté et leur autonomie. Pour réduire la consommation d’énergie, Apple opterait pour des écrans Micro LED et une puce M2 de son cru. Il serait ainsi aussi puissant qu’un MacBook Pro.

L’appareil embarquerait une douzaine de capteurs vidéo en plus de ses capteurs LiDAR. Apple aurait opté pour un écran 8K 120 Hz pour chaque oeil. Le fonctionnement serait un peu différent des autres solutions déjà présentes sur le marché, puisqu’elles pourraient être capables de projeter l’écran directement sur votre rétine.

Il se murmure qu’Apple a choisi d’implémenter une lentille optique élaborée avec des métamatériaux qui offrira des performances jusqu’à 20 fois supérieures aux verres utilisés actuellement. Le développement d’une technologie aussi innovante prend du temps; la décision d’adopter les superlentilles repousse donc la commercialisation des Apple Glass de plusieurs années.

?POURQUOI LES APPLE GLASS PEUVENT RÉUSSIR LÀ OÙ GOOGLE A ÉCHOUÉ ?

Apple Glass

L’une des premières raisons qui peuvent faire toute la différence, c’est qu’Apple prend son temps. Les rumeurs autour de ces lunettes reviennent régulièrement depuis plusieurs années. Un temps durant lequel Apple a massivement investi dans plusieurs composantes de son futur écosystème de réalité virtuelle/augmentée.

Le produit en soi semble, de ce que l’on en sait, se placer dans la catégorie des casques de réalité mixte façon HoloLens, avec tout de même la capacité de passer en un mode plus proche de la VR en opacifiant les verres. La technologie d’écran semble d’ailleurs avoir beaucoup fait réfléchir les ingénieurs Apple. L’appareil serait néanmoins dans l’ensemble plus proche d’une utilisation d’un casque VR classique que de vraies lunettes de réalité augmentée.

Apple Glass True Tone

Là où les Google Glass projettent des informations sur un coin du verre droit avec une faible résolution, on attend d’Apple un produit qui délivre une expérience beaucoup plus riche et saisissante. Apple a également préparé bien en amont les contenus avec ARKit. Cet état de préparation est la raison principale pour laquelle de nombreux observateurs attendent le produit Apple avec autant d’impatience. C’est d’ailleurs pourquoi il y a deux ans, nous disions déjà qu’Apple est numéro 3 du marché des smartglasses malgré l’absence de produit sur le marché.

D’ici 10 ans, les Apple Glass pourraient remplacer totalement les iPhone. En effet, Apple chercherait à se détacher de l’iPhone en permettant à ses lunettes révolutionnaires de fonctionner en toute indépendance avec un large éventail d’applications. Selon les premières estimations, Apple devrait écouler au moins un milliard d’appareils compatibles avec la réalité virtuelle en 10 ans. Cela, c’est uniquement si Apple parvient à convaincre le public le plus difficile à atteindre, les jeunes, d’adopter ce produit certes innovant, mais ô combien onéreux. Pour l’heure, les différents sondages indiquent que la Génération Z se désintéresse des Apple Glass.

?QUELLES SONT LES FONCTIONNALITÉS DES APPLE GLASS LES PLUS ATTENDUES ?

Apple Glass

D’abord, les Apple Glass doivent ne pas tomber dans les mêmes écueils que les Google Glass. D’abord sur les capteurs : on espère que toute prise de vidéo ou de son sera visible, de sorte que ces lunettes ne deviennent pas une sorte d’outil d’espionnage de masse avec les dangers que cela implique, notamment pour la vie privée. Elles devraient néanmoins indirectement permettre de renforcer la vie privée en empêchant les curieux de regarder l’écran de votre iPhone.

Aux États-Unis les porteurs de Google Glass avaient écopé du sobriquet Glassholes contraction de l’insulte “ass holes” qui se passe de traduction et Glass pour désigner les lunettes. L’autre fonctionnalité attendue, ce sont des écrans innovants qui délivrent une expérience AR/VR réellement riche.

Au lieu de simplement donner un aperçu d’un futur produit plus abouti. Car Apple échouera s’il ne prend pas tout le monde de court. La firme doit absolument montrer une technologie propriétaire inaccessible à ses concurrents dans l’immédiat, ce qu’elle sait faire. Comme avec la reconnaissance Face ID par exemple, que très peu de concurrents sont parvenus à imiter.

On espère aussi, même si c’est un peu contradictoire avec le fait que la prise de vidéo ou audio doit être visible de l’extérieur, qu’elles auront un design léger, discret et branché, qu’elles soient faciles à porter. Enfin, leur autonomie devra être suffisante pour les utiliser de manière continue pendant la journée.